SMUS Student Takes Top Spot in French Speaking Competition

by Theresa Cho, Grade 10

On May 7th, I and a few other senior school students—along with some middle school students—went to Vancouver to participate in the Concours d’Art Oratoire provincials, a French public speaking contest. Earlier on in February, students wishing to participate in this speaking contest competed at SMUS, and finalists from the different categories of this competition had the chance to go on and compete at the provincial level in Vancouver.

Some students went to Vancouver with their parents, but two other students (Chrissy Robillard and Christine Chiu) and I went with Madame Brown, and some Middle School students also travelled with Madame Oraas. We left right after school on May 6th in order to catch the ferry, and when we arrived, we checked into our hotel. The night before the Concours, I felt somewhat nervous and excited for the competition that was to take place the next day, but I made myself calm down so that I could focus and practice my speech.

On the day of the Concours, we all woke up bright and early to go to SFU to register for the competition; we also met the other SMUS students who were there with their parents. The times for our speeches were divided into morning and afternoon. I was to present my speech in the afternoon, so along with those who were also presenting in the afternoon, I went and watched the students who were speaking in the morning.

I got the chance to see some students from both the Middle School and the Senior School while they presented their speeches, and each and every one of them did amazingly well. For certain categories, there was a lot of competition in terms of the number of students and the quality of speeches. After making their speeches, the students also had to answer questions relating to their speeches asked by the judges—and this was the hardest part, because for those of us who weren’t Francophone, we had to think quickly and answer the questions in French. The morning round of speeches was followed by award presentations, and winners were announced from each category. Congratulations to Leonard Liao-Brière from the Senior School who came 2nd in his category and to Ann Makosinski from the Middle School who placed 3rd.

At noon, we all had some time to shop at the mall within SFU, and after eating lunch at the food court, I practiced my speech again until it was almost time for me to present. In my category, I had to speak first, which was very nerve-racking, but by the time I finished my speech, my fear had dissipated, and I just felt a great sense of relief for having done my speech and answering all the questions that the judges asked me. After the afternoon round of speeches, I waited in anticipation for the results. When the announcer called out the names of the third and second place winners in my category, my heart was pounding really fast; my mind was struggling from wanting and not wanting to know whose name was going to be called out as the first place winner. When my name was announced, I leaped from my seat, in some sort of disbelief, but also feeling one of my happiest moments in life. This was my third time competing in the Concours at Vancouver, but it was my first time ever winning a prize.

After the event ended, we went to the ferry terminal to go back to Victoria. By then, it was already quite late in the afternoon, and even though we were exhausted from the day’s events, we felt satisfied and good about having done the Concours in the first place, and then making it to the provincial competition.

I would also like to take this opportunity to express my gratitude to both Madame Malzcewska and Madame Brown for taking the time to listen to my speech countless times and offering helpful advices. On behalf of Chrissy and Christine, I would also like to say a big thank you to Madame Brown for accompanying us to Vancouver. Finally, congratulations to all the students who participated in the Concours and spent hours and hours practicing their speeches!

En Français
Le 7 mai, quelques élèves de Middle School et de Senior School et moi sommes allés à Vancouver pour participer au Concours d’Art Oratoire— c’est à dire, un concours d’expression orale français. Des élèves qui voulaient faire le Concours d’Art Oratoire avaient déjà participé au Concours en février à SMUS, et les finalistes de chaque catégorie ont eu l’opportunité d’aller à Vancouver pour participer à la phase finale, au niveau provincial.

Quelques élèves sont allés à Vancouver avec leurs parents, mais deux autres élèves et moi y sommes allés avec Madame Brown; quelques élèves de Middle School ont aussi voyagé avec Madame Oraas. Chrissy Robillard, Christine Chiu, moi et Madame Brown sommes parties de l’école après les cours pour prendre le ferry. Quand nous sommes arrivées à Vancouver, nous avons enregistré à l’hôtel où nous allions rester. La nuit avant le Concours, j’étais nerveuse, mais en même temps j’étais très excitée, alors je devais me calmer pour me concentrer sur les répétitions de mon discours.

Pour la journée du Concours, nous nous sommes tous réveillés très tôt pour aller à SFU pour nous inscrire à la compétition. Nous avons aussi rencontré les autres élèves qui étaient là avec leurs parents. Le temps pour présenter les discours était divisé; quelques uns d’entre nous ont présenté le matin et les autres ont présenté l’après-midi. Moi, je devais présenter l’après-midi, donc, avec les élèves qui allaient présenter l’après-midi, j’ai écouté les élèves qui ont fait leurs discours pendant le matin. J’ai eu l’opportunité d’écouter les discours des élèves de Senior School ainsi que ceux de Middle School, et chacun sans exception a très bien fait. Aussi, pour quelques catégories, il y avait beaucoup de concurrence pours les élèves parce qu’en premier, il y avait de nombreux participants et en deuxième, les discours des élèves étaient de bonne qualité. Aussi, après avoir fait leurs discours, les élèves devaient répondre aux questions que les juges leur ont posées sur le sujet du discours. Et pour ceux qui n’étaient pas francophones, les questions étaient un défi parce qu’ils devaient vite penser à une réponse logique et donner la réponse en français.

Les discours du matin étaient suivis par la cérémonie de remise de prix et les gagnants de chaque catégorie ont été annoncés. Félicitions à Leonard Liao-Brière de Senior School qui a reçu deuxième place et aussi à Ann Makosinski de Middle School qui a reçu troisième place dans sa catégorie. Entre les discours, nous avons eu du temps pour faire des achats au centre commercial, et après avoir mangé le déjeuner, je me suis exercée à mon discours jusqu’à l’heure de la deuxième moitié du Concours.

Pour ma catégorie, j’ai parlé en premier; d’abord, c’était angoissant, mais je n’avais plus peur vers la fin de mon discours; je me suis plutôt sentie déchargée d’avoir fini de parler. Après les discours de l’après-midi, j’ai attendu avec anticipation les résultats. Quand les noms des gagnants de troisième et deuxième places pour ma catégorie ont été appelés, je ne voulais plus savoir qui allait recevoir la première place, néanmoins, au même moment, j’avais très envie de le savoir et le cœur martelait fortement avec l’anticipation d’attente. Quand le présentateur a annoncé mon nom comme la gagnante de la première place, je suis sortie de ma chaise avec incrédulité, mais je me suis sentie tellement heureuse d’avoir reçu un prix après trois années. C’était ma troisième fois à participer au Concours à Vancouver, mais c’était ma première fois d’avoir gagné un prix.

Nous (Madame Brown, Chrissy, Christine et moi) sommes allées à la gare maritime pour prendre le ferry pour retourner à Victoria après la phase finale du Concours. Nous étions toutes épuisées, mais bien sûr de bonne humeur et contentes d’avoir fait le Concours et en plus d’avoir réussi à rivaliser à Vancouver.

Finalement, je voudrais prendre cette occasion pour remercier Madame Malczewska et Madame Brown qui ont passé beaucoup de temps à écouter mon discours et aussi pour m’avoir donné des conseils. De la part de Chrissy et Christine, je voudrais aussi remercier Madame Brown qui nous a accompagnées à Vancouver. Enfin, félicitations à tous les élèves qui ont participé au Concours et qui ont aussi passé plusieurs heures avec leurs discours.

SHARE

1 COMMENT

  1. Bravo! Le texte français est d’un bon niveau 🙂 Toutes mes félicitations! Venez me parler en français à la réception lorsque vous en avez l’occasion…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here